Art Gallery

LES MINIATURES INDIENNES

du 27 novembre 2020 au 2 janvier 2021

Les miniatures exposées chez SENTÔ en décembre proviennent toutes de Jaipur.
Réalisées sur du papier, l’art de la miniature réside dans la subtilité des couleurs, la finesse des traits, la beauté des sujets et la représentation de la nature. Cet art a atteint son apogée à l’époque moghole islamique et a été conservé par les peintres de différentes écoles de peinture du Rajasthan.

Chaque région de l’Inde a un style de miniature qui lui est propre.

Au Rajasthan d’où viennent celles exposées chez SENTÔ, les miniatures sont grandement inspirées de leur environnement : le désert, la tradition chevaleresque, les hommes héroïques et les belles femmes, une culture riche et des vêtements colorés juxtaposés à un arrière-plan morne et désolé.

La technique:

Sur le fond blanc uni, une première esquisse en rouge met en place les éléments principaux (architecture, personnages, costumes, chevaux, mobiliers, etc.), puis les masses colorées sont appliquées et un contour définitif plus foncé achève le travail. Les détails (traits des visages, bijoux) interviennent à la fin. Le peintre travaille assis par terre, la feuille fixée sur une planchette ; son matériel se compose d’un assortiment de pinceaux en poils de chèvre ou d’écureuil et de valves de coquillages pour contenir les couleurs. Un pinceau composé d’un poil unique peut servir à tracer les lignes de la chevelure et des yeux

À l’envers de la plupart des miniatures exposées chez SENTÔ se trouve un texte manuscrit en arabe. Cependant, nous avons choisis un encadrement qui ne permet pas de le voir.

FREEDA MIRANDA

Née en Inde en 1980, Freeda étudie l’archéologie à l’université St. Xavier’s à Mumbai.

Installée à Paris depuis 2008, elle y découvre la céramique et l’étudie notamment au sein de l’atelier Mire, auprès de Kayoko Hayasaki et Anne-Claire Martin.

Résidente à la galerie Cavin-Morris (New York), elle s’attache à explorer différentes techniques de modelage, de tournage et de cuisson pour retranscrire au mieux les matières résultant du passage du temps.

Sa technique s’inspire de l’oxydation des métaux antiques et de l’érosion des structures minérales.

Instagram
@freeda_miranda_ceramics

MOTOKO SAIGO CERAMIST

In search of simplicity and lightness …

In his small workshop under the roofs of Paris, the Motoko Saigo pottery is handmade.

The enamels, made to measure are constantly renewed and with the contribution of chance and a high temperature cooking, each piece is different.

Both decorative and useful to enjoy the aesthetic pleasure in everyday life.

0