Galerie d’artistes

NAO KANEKO

Du 04 mai au 12 juin 2021

Nao Kaneko, peintre-sculpteur, vit et travaille à Paris depuis 1984.

Formée à l’art textile et au design à Tokyo et à Helsinki puis à la sculpture à l’École Nationale Supérieure des Beaux-Arts à Paris, Nao Kaneko utilise rapidement le plâtre dans ses créations. Le plâtre lui offre une grande liberté et lui permet de se délivrer des contraintes techniques du tissage qu’elle pratiquait au Japon

Lauréate du concours Paul-Louis Weiller de l’Académie des Beaux-Arts, sa première exposition personnelle de sculptures à Tokyo en 1990 fait connaître son travail du plâtre au Japon.

Depuis 1995, Nao Kaneko, pour donner plus d’expression à la matière ajoute dans sa peinture du plâtre et lui donne ainsi une touche sculpturale.

« L’eau, le bleu » est le titre de plusieurs expositions de l’artiste de 2000 à 2003 à la Galerie Anne Paulin à Nîmes, à la Galerie Futura à Paris et lors du symposium de l’eau à Cannes. Plusieurs expositions en France et d’autres pays européens, en Amériques, en Asie et au Japon rythment la carrière de l’artiste.

Son utilisation unique du plâtre en peinture est récompensée en 2004, au Salon du Blanc à Tokyo où elle obtient le Prix d’Honneur. En 2014, elle expose au musée Clemenceau à Paris où elle est attendue de nouveau en 2016 parallèlement à son exposition dans le cadre du Festival Normandie Impressionniste, « Monet Clemenceau, l’Horizon Infini, peinture de Nao Kaneko » à Rouen.

Engagée depuis ses débuts dans l’idée de préserver la planète, ses thématiques de prédilection, l’eau, l’air, les éléments rencontrent aujourd’hui un écho puissant dans nos sociétés.

Avec ses 2 expositions personnelles et 6 expositions de groupes en 2021, elle poursuit son travail, utilisant toujours sa technique du plâtre en sculpture et en peinture pour exprimer le sensible.

FREEDA MIRANDA

Née en Inde en 1980, Freeda étudie l’archéologie à l’université St. Xavier’s à Mumbai.

Installée à Paris depuis 2008, elle y découvre la céramique et l’étudie notamment au sein de l’atelier Mire, auprès de Kayoko Hayasaki et Anne-Claire Martin.

Résidente à la galerie Cavin-Morris (New York), elle s’attache à explorer différentes techniques de modelage, de tournage et de cuisson pour retranscrire au mieux les matières résultant du passage du temps.

Sa technique s’inspire de l’oxydation des métaux antiques et de l’érosion des structures minérales.

Instagram
@freeda_miranda_ceramics

MOTOKO SAIGO CERAMIST

In search of simplicity and lightness …

In his small workshop under the roofs of Paris, the Motoko Saigo pottery is handmade.

The enamels, made to measure are constantly renewed and with the contribution of chance and a high temperature cooking, each piece is different.

Both decorative and useful to enjoy the aesthetic pleasure in everyday life.

0